Wingfoil 

Trouvez le meilleur foil pour le wingsurf et surtout pour votre planche de wing foil ! Cette tendance qui aura marqué l'année 2019/2020 ne cesse de trouver de nouveaux adeptes. Devenu le sport phare en lightwind, le WINGFOIL est à ce jour une véritable révolution. Vous avez peut-être déjà craqué pour une wing de chez Duotone, Slingshot, Takuma ou F-ONE, mais il ne faut pas oublier d'y ajouter des produits adaptés. En effet, bien qu'une Wing soit extrêmement polyvalente, mieux vaut s'assurer d'avoir une planche et un foil qui sera performant en wingfoil. 

Résultats 1 - 27 sur 27.
Résultats 1 - 27 sur 27.

Comment choisir un foil pour le wingsurf/wingfoil ?

Tout d'abord, il ne faut pas choisir un foil en fonction de la wing mais principalement en fonction de votre planche. Un foil conçu pour aller avec votre planche sera, dans tous les cas, un excellent choix. Comme vous le savez, Wingfoil et SUPfoil sont étroitement liés et sont conçus pour être performant avant tout en lightwind (condition de vent léger). Pour résumer, un bon foil est un foil conçu pour votre planche. Il vous faudra donc avant tout vérifier le type de boitier présent sur votre planche et le comparer à celui du foil en question (sachant que des adaptateurs de boitier pour foil existent).

Par chance, aujourd'hui les marques nous dévoilent des planches de SUP/Surf et des foils conçus expressément pour la pratique du wingfoil. Néanmoins, nous allons entrer plus dans les détails pour vous aider à mieux appréhender votre achat :

Bien choisir l'aile avant de son wingfoil

Lors du choix d'un foil, la taille de l'aile est le plus impactant sur la façon dont votre foil surfera et ce qu'il surfera. Les ailes plus grandes sont plus stables et se soulèvent à basse vitesse. Les ailes plus petites sont plus ludiques dans les vagues et nécessitent plus d'énergie pour générer de la portance (donc à éviter en wingfoil). Cela rend les ailes plus grandes un peu plus faciles pour les débutants et plus faciles à surfer sur des vagues plus petites. Des ailes plus petites permettront plus de manoeuvrabilité tout en surfant sur des vagues plus grosses et plus puissantes. Néanmoins, pour la pratique du Wingfoil, une aile avant d'une surface moyenne à élevée reste la norme afin d'assurer un décollage facile (une wing aura toujours moins de portance d'un kite ou qu'une voile à surface égale).

Sélectionner la taille de mât la plus adéquate

La taille du mât aura un impact sur la hauteur hors de l'eau à laquelle vous pouvez voler avant que le foil n'atteigne la surface. Un mât plus long permettra à au rideur de voler beaucoup plus haut hors de l'eau, ce qui peut être un peu intimidant pour les débutants. La plupart des mâts varient de 45 cm et peuvent aller jusqu'à 70 cm. Tout cela pour dire que la longueur du mât dépendra surtout de votre profil et de votre niveau en Supfoil.

La pratique du wingfoiling étant relativement récente, peu de foils sont entièrement dédié à ce sport. Néanmoins, une évolution aura lieu dans les prochaines années avec des foils aux formats "wing" qui permettra de pousser la discipline à des niveaux supérieurs.